Seniors : mieux appréhender les changements de saisons

« Senior », un mot qui  recouvre des réalités bien différentes des jeunes retraités aux personnes les plus avancées en âge. Hors le monde de l’entreprise, on pourrait les appeler « les ainés. »

Pour eux, chaque changement de saison est vécu avec plus ou moins de bonheur selon que l’on est en pleine forme, en bonne santé, que l’on a des projets à réaliser, une famille, des amis, des relations sociales, des activités, etc.

À la saison automnale proposer des séances de sophrologie aux seniors leur permet de vivre cette transition de la nature avec plus de facilité. C’est une période délicate. L’hiver se rapproche, la nature se prépare à hiberner et c’est souvent une période difficile pour les seniors. Moins de lumière, moins de sorties… et souvent plus d’isolement.

À cette période du cycle des saisons et de la vie, différentes situations génèrent un stress accru évoquées dans mes séances avec les séniors de mon quartier :

La confiance en son corps est mise à mal. Il ne répond plus aussi bien qu’avant. On ne le reconnaît plus dans le miroir. Le doute s’installe sur ses capacités physiques, les peurs augmentent, l’anxiété arrive.
L’isolement accentue cette anxiété. C’est une source de tensions et de repli sur soi. Les problèmes de sommeil apparaissent. Les nuits plus courtes, hachées, laissent place à la rumination des pensées anxiogènes qui peuvent vite parasiter la vie quotidienne. La concentration devient elle aussi plus difficile, la mémoire est ressentie moins fiable.
Les soucis de santé peuvent aussi se manifester, même bénins, mais souvent accompagné d’une prise de médicaments sur le long terme, parfois « à vie ».
Le lot d’examens à faire pour le suivi de la santé peut devenir récurrent, ancrant l’idée qu’un cap a été franchi et que l’état de « bonne santé » appartient au passé.
Loin de noircir cette étape de la vie, liée au vieillissement de chacun, il y a une réalité à percevoir et à prendre en compte. Une intervention est possible avec une prise en charge ciblée et en pleine conscience. C’est une étape de la vie où il y a des deuils à faire qui sont difficiles. Accompagnée, cette mue peut préparer chacun à se glisser sans angoisse dans sa nouvelle peau.

Dans l’existence, si nous n’avons pas eu l’occasion d’apprendre à se poser, à s’arrêter pour faire le point, à se détendre, à prendre du temps pour soi, à relâcher ses tensions, il est difficile d’affronter seul ce moment de fragilité. Les clubs de seniors, les associations qui proposent des séances de sophrologie seront une aide essentielle pour traverser le cycle des saisons.
La pratique de la sophrologie est une réponse tout à fait adaptée à ce public. Elle apporte un mieux-être immédiat à ceux qui la pratique. Facile à mettre en place, douce et basée sur l’écoute, non invasive. Elle permet aux seniors de se poser, d’être à l’écoute de leur corps autrement, de se ressourcer dans un environnement calme et bienveillant.

Le rendez-vous hebdomadaire propose un rythme non contraignant et souvent attendu. La visualisation d’images positives, utilisées en sophrologie, est aussi l’occasion de faire appel aux images vécus que les seniors ont plaisir à se remémorer. Les exercices respiratoires permettent aussi d’augmenter le ressenti du « souffle de la vie » toujours présent en eux.

Les séances de groupe sont une approche alternative. Elles permettent, en plus des séances individuelles, de sortir de l’isolement, de se retrouver, de parler de soi. Un échange bienveillant entre personnes qui vivent des ressentis similaires.

Mais au-delà du « mieux être » la sophrologie leur permet de reprendre un contrôle sur eux-mêmes. Agir, ne pas uniquement subir. Prendre « un temps pour soi » et lâcher prise pour alléger le corps et l’esprit. Les seniors en ressortent grandis – on ne cesse jamais de grandir –, plus sûr d’eux, apaisés… un accompagnement pour vivre les changements de saisons différemment.

Sandrine CORDANI, Sophrologue.

2016-10-17T19:02:43+00:00